Au cœur d’un territoire marqué par ses montagnes et riche de ses eaux, La région Auvergne-Rhône-Alpes compte de nombreuses stations et établissements thermaux qui sont reconnus pour les bienfaits de leurs eaux thermales, par un accueil et des soins de qualité apportés à la clientèle. La profession d’agent thermal est donc au coeur de cette activité. C’est celui qui accueille et accompagne chaque curiste lors de son séjour en station thermale. Il exécute au quotidien les soins prescrits ou souscrits à l’aide des éléments du milieu thermal, eau thermale douce, gazeuse ou boues, pour traiter des maladies ou réaliser des soins de bien-être. Comment devenir agent thermal ? Gaëlle Letellier, formatrice à la Maison Familiale Rurale de Saint Léopardin d’Augy nous présente cette formation peu connue.

Esprit Edition : Depuis quand cette formation près de chez nous ?

Gaëlle Letellier : Depuis 2015 à la MFR. Beaucoup de stations thermales sont présentes sur notre territoire. Suite à une étude d’opportunité, il y avait un besoin de personnel qualifié. Il existe vingt établissements de formation en France, dont deux en Auvergne, Vichy et nous. 

Esprit Edition : Combien de temps dure la formation ?

Gaëlle Letellier : Seize semaines, dont dix dans notre centre de formation et sur différents plateaux techniques d’établissements thermaux et six en stage dans un établissement thermal. 

Esprit Edition : Comment se déroule-t-elle ?

Gaëlle Letellier : A la MFR, l’équipe pédagogique est constituée de cinq personnes, plus des intervenants extérieurs, tels qu’un kinésithérapeute et une formatrice en soins. Les principales activités exercées sont les suivantes. La formation comprend 5 modules : le 1er module permet de mieux connaitre le corps humain, son fonctionnement et les pathologies pouvant donner lieu à une cure thermale, il aborde l’ensemble des soins proposés. Deux modules communication, un qui traite du travail dans une équipe pluridisciplinaire en milieu médical et le second pour apprendre à communiquer avec le curiste qu’il soit un enfant, une personne en situation de handicap, un adulte, un anglophone. Il s’agit de savoir présenter les soins, de donner des informations sur notre territoire, pour que le client découvre les atouts de notre région et revienne l’année suivante. 

Le 4ème module concerne la sécurité et les risques professionnels. Les personnes en  formation valident le diplôme de Sauveteur Secouriste du Travail et sont initiés à la prévention des risques liés à l’activité professionnelle. 

Esprit Edition : Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être embauché en tant que agent de thermalisme ?

Gaëlle Letellier : L’agent thermal, qui travaille en liaison avec d’autres professionnels de santé, doit avoir un sens du contact tout particulier vu sa relation directe avec le public, les curistes et les malades. L’accueil des gens, l’empathie mais aussi le travail d’équipe font partie du quotidien de l’hydrothérapeute. L’agent hydrothermal se met au service du client, il est donc très à l’écoute, aimable et discret. Il veille entre autres au bon déroulement du planning des soins. Il est nécessaire de maîtriser parfaitement un certain nombre de techniques relatives aux soins corporels tels sur les douches, les bains et l’application de boue, d’ailleurs une bonne résistance physique s’impose. 

Esprit Edition : Un emploi en sortant de la formation ?

Gaëlle Letellier : Le secteur thermal est en pleine expansion. Il s’agit de postes saisonniers pour une période de dix mois. Le thermalisme irrigue aussi l’économie locale (tourisme, hôtellerie-restauration). Nous garantissons une formation avec une offre d’emploi à la clé, bien sûr si vous aimez la mobilité, des établissements hors région sont ouverts à l’année. Avant de vous engager, vous pouvez, selon votre statut, faire un stage découverte à compter de cet été en station thermale. Si le métier vous plait, la prochaine session de formation commence en janvier 2020. 

Public et conditions d’accès :
– 18 ans ou plus
– Niveau scolaire de fin de collège et aptitude à la communication
– Conditions de santé compatibles avec les travaux spécifiques en milieu thermal 

Renseignements : 
Gaëlle Letellier – Maison Familiale Rurale« Les Forges » Saint Léopardin d’Augy
04 70 66 23 01
Site : mfrstleopardin.com

LEGENDES :
Gaëlle Letellier, formatrice à la Maison Familiale Rurale de Saint Léopardin d’Augy

Le magazine de juin 2019

Pin It on Pinterest

Share This