À Souvigny, voyagez au cœur du Jardin Secret d’Allain

14 Juin 2018 | Agenda Bien-être, Allier, Rencontre, Santé

Au domaine des Paviots, situé à quelques kilomètres du bourg de Souvigny où grandit Alain Fondard, demeure une porte qui mène au monde enchanté : le vrai jardin d’Alice au pays des merveilles. Nous l’avons ouverte pour vous et waouh ! Dans les années 90, Alain Fondard pose ses valises dans la maison de son enfance, appartenant à ses ancêtres depuis 1856. Très proche de la nature, il a toujours été attiré par les plantes, les arbres, les plantes aromatiques et médicinales, les fleurs. Son jardin, il l’a construit tout autour de cette ancienne ferme familiale. 

« Quand j’étais petit, je me disais : quand je serai grand, j’aurai un jardin pour jouer à cache cache ! », nous raconte Alain.

Un jardin romantique, bucolique avec des petits recoins

Le jardin, d’environ 6000 mètres carrés, permet une découverte renouvelée à chaque saison tant les espaces sont confondus et invitent aux secrets. Une petite sculpture, un ancien chapotoire retapé, une maison à fleurs, un petit pigeonnier, un oiseau, un couple dissimulé, un miroir caché dans une haie, un jeu de quilles en bois, un arrosoir attendant son jardinier, un fauteuil en osier caché dans un buisson, un petit coin pour les boutures de fleurs, un autre pour les plantes, un bassin, un bonhomme près du potager, « l’ami graine des oiseaux » formé de branches avec en guise de chapeau un pot de fleurs, des lunettes… Un petit coin qui permet une promenade à travers des légumes à observer sous un angle nouveau ou des fruits à découvrir lors d’une balade gourmande.

Des invitations à la pause, et au regard rêveur, entre ciel et nature

Chaque année, sculptures et peintures d’artistes de la région animent le décor dans cet espace écologique embelli par la main d’Alain. Toutes ses constructions sont faites de matériaux de récup, des petites cabanes par-ci par-là, faites de bois, de vieilles pierres…Par exemple, une partie de l’ancien beffroi de la mairie de Souvigny a trouvé sa place dans le jardin. Un emplacement stratégique puisque que, de celui-ci, nous apercevons le nouveau.

« Mon jardin, c’est du sauvage maîtrisé », nous explique Alain. Il est devenu un professionnel de l’entretien, de la taille des haies, des rosiers, des fruitiers et des arbres d’ornement, de la tonte, du débroussaillage, du binage, de la création, du potager et du verger… mais aussi de l’embellissement des espaces. « C’est une surprise chaque jour, d’année en année, les plantes disparaissent et d’un seul coup elles reviennent. Je les aime toutes, avec une petite préférence pour les roses anciennes et les pavots. Par exemple, j’ai semé des salsifis, seulement pour profiter de leurs fleurs », nous dit-il.

Son engagement

Depuis 2014, le jardin d’Allain est adhérent à l’association Jardin Arts & Soins qui comporte plusieurs jardins privés. L’objectif principal de JAS est et restera chaque fois que possible le soutien et l’accompagnement à la conception de Jardins de Soin dans les établissements médicaux accueillant des personnes souffrant de déficits cognitifs et/ou moteurs secondaires. Mais en 2018, JAS réoriente également son activité sur des soutiens à caractère plus médical et sur des projets en lien avec l’étude concrète de leurs bénéfices sur les patients. L’argent receuilli par les jardins adhérents à cette association représente donc une partie du financement de ces projets.

 

Retrouvez le magazine complet de juin 2018

Plus d’informations :

Fabrice Rose – 04 70 47 60 37
fabrice.rose@hopcobour.net


Pin It on Pinterest

Share This