Adèle Luciole : une ambassadrice très engagée !

par | 16 Sep 2016 | Bien-être, Chézy, Environnement

En France, nous jetons en moyenne 1kg de déchets par jour et par habitant, soit plus de 350 kg par an, c’est beaucoup trop !… Le Grenelle de l’Environnement a fixé comme objectif de réduire de 7% en 5 ans la production de déchets générés par les ménages. C’est pourquoi le SiCtom*Nord Allier a mis en œuvre un Programme Local de Prévention et a nommé Adèle Luciole ambassadrice de la prévention des déchets du SiCtom Nord Allier.

Le déchet le moins coûteux est celui qui n’est pas produit

Adèle Luciole : une ambassadrice très engagée !Esprit Bien-être : Adèle, comment êtes-vous devenue ambassadrice de la prévention des déchets du SiCtom Nord Allier ?
Adèle Luciole :Eh bien, c’est grâce à une amie Magali Soule qui fait de l’art en utilisant des objets de récupération pour ses travaux. J’ai pris la pause devant l’objectif de Magali pour un cliché original qui lui a offert la 3ème place du concours photo organisé par le SICTOM, donnant ainsi naissance à mon personnage. Le SICTOM a ensuite décidé de me nommer ambassadrice de la prévention des déchets. La création d’une page Facebook s’est alors immédiatement imposée pour me faire connaître du public.

EBE : Quel est votre rôle ?
AL : En tant qu’ambassadrice, mon rôle est avant tout de sensibiliser le public à la nécessité de réduire significativement la production de déchets. Je participe donc aux actions emblématiques nationales comme la Journeé de lutte contre le gaspillage alimentaire en octobre, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) en novembre, la Semaine du compostage de proximité en avril mais aussi la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) en juin.

Adèle Luciole : une ambassadrice très engagée !EBE : Comme vous aimez à le dire,« le déchet le moins coûteux est celui qui n’est pas produit ». Quelles sont les actions menées sur le terrain dans cet objectif ?
AL : La prévention, c’est un travail au quotidien ! Il existe des gestes de réduction simples et efficaces et je suis particulièrement sensible à la lutte contre le gaspillage alimentaire, la mise en place du compostage, l’arrêt de la publicité sous forme papier qui envahit nos boîtes aux lettres ou encore l’utilisation des sacs réutilisables. Boire simplement l’eau du robinet permet également de réduire la production de déchets en plastique ! Avec le SICTOM Nord Allier, nous avons d’ailleurs déjà mis en place des actions pour réduire le papier, les piles, inciter les agents à boire l’eau du robinet… Nous aidons les associations à mieux maîtriser leur production de déchets avec l’aide a ̀l’acquisition de gobelets reútilisables, le prêt de bacs pour la collecte des ordures ménagères ou des emballages recyclables, entre autres…

Adèle Luciole : une ambassadrice très engagée !

EBE : il est souvent difficile d’agir seul. Avez-vous mis en place des partenariats pour soutenir votre action ?
AL : Oui, bien sûr !
Le SICTOM a créé des partenariats avec différentes structures du territoire afin de les former et les soutenir pour mener à bien leurs initiatives de red́uction des dećhets. Plus de 100 communes, associations, établissements scolaires ou professionnels et collectiviteś se sont engageś en signant une Charte d’Engagement Éco-Exemplaire. Il y a un élan formidable !

EBE : merci Adèle pour toutes ces précisions. Je tiens à signaler aussi la publication d’une rubrique mensuelle dans notre magazine intitulée « Adèle s’en mêle » où vous donnerez plein d’astuces sur le sujet !
AL : Oui, à très bientôt donc !

*(SICTOM = Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitment des Ordures Ménagères)

 

Lire le magazine complet de septembre 2016

 

Pour info !

SICTOM NORD-ALLIER

RD 779 “Prends-y garde”
03230 CHÉZY
Tél. 04.70.46.77.19
Web : sictomnordallier.fr
Facebook : Adèle Luciole (SICTOM Nord Allier)

Retrouvez Adèle Luciole et le SICTOM Nord Allier au Salon Cap Vitalité les 14, 15 et 16 octobre au Parc des Expositions de Moulins


 

Pin It on Pinterest

Share This