Au Jardin de l’essentiel se mêle pédagogie et culture maraîchère naturelle !

14 Juin 2018 | Agenda Bien-être, Allier, Bien-être, Rencontre, Santé

Pourquoi ne pas aller à la rencontre de nos agriculteurs et producteurs locaux ? Aude & Julie vous propose un portrait afin de faire plus ample connaissance avec certains d’entre eux et connaître ainsi les lieux de production des produits que vous consommez. Ce mois-ci nous sommes parties à la découverte de Corinne Lafort et son jardin de l’essentiel.

Corinne Lafort nous accueille à Bourbon l’Archambault cette fois, pour nous faire découvrir son nouveau projet en ville, qu’elle fait prendre vie depuis un an et demi : « Coucou, le jardin de l’essentiel ». Un jardin pédagogique situé sur la butte du Pied-de-Fourche à Bourbon l’Archambault avec une superbe vue sur la vallée de la Burge. Un lieu pour tous les amoureux de la nature et du jardin !

Au programme pour petits et grands : animations scolaires, visite commentée du jardin et des quelques animaux, ateliers des cinq sens, jeux d’orientation avec les senteurs, grainothèque, dégustation des produits, ateliers jus/glaces, vente direct de sa production… Ancienne animatrice sportive, Corinne met sa passion au profit de l’accueil qu’elle réserve aux enfants… et aux plus grands dans son jardin potager. Mêler pédagogie et culture maraîchère naturelle, l’idée séduit donc tout le monde.

Depuis un an et demi, Corine aménage tout de A à Z au jour le jour sur ce terrain qui était à l’origine un simple champ. Elle a pu l’acquérir grâce à une histoire de hasard comme elle aime nous raconter. Aujourd’hui, il évolue à sa façon et avec une nouvelle vision de la vie ! On peut y retrouver bien sûr la culture de légumes, fruits et plantes aromatiques mais pas que… des hôtels à insectes, une mare pour la biodiversité, des fleurs comestibles, des bacs à permaculture et un jardin mandala réalisé sur le principe d’une culture en lasagne qu’elle ne manquera pas par le biais d’animations d’initier les futurs jardiniers !… Bref, de quoi mettre tous nos sens en éveil : touché, odorat, vue, ouïe et goût.

« Mais je reste sur des variétés de plantes et de légumes du terroir, je pense qu’il faut déjà bien connaître les bases dans un jardin avant d’approfondir le reste et pour les plus petits cela reste toujours une découverte ! »

Coté social, dès le début, des liens avec le lycée agricole de Neuvy ont été tissé puisque des élèves de la classe paysagiste et horticole ont permis à Corinne de faire démarrer le projet. Pour les aménagements elle a pensé à tout, des bac aux sol pour les enfants, des jardinières en hauteur pour les personnes âgées, une serre pour les jours de pluie, et adapte chaque visite à son public. Bourbon l’Archambault étant une ville d’eau, Corinne accueille également les curistes en quête de verdure tous les lundis au départ du camping pour une visite avec vue sur les hauteurs de la cité Bourbonnaise. Des visites sont également organisées avec l’office de tourisme de Bourbon l’archambault.

« Souvent les visiteurs eux même apportent leur contribution à l’évolution du jardin en faisant une plantation, en cueillant ou simplement en m’apportant leur partage. L’expérience s’apprend tous les jours ! » nous confie Corinne qui a aujourd’hui une philosophie de vie digne d’un sage.

En plus d’être un lieu d’apprentissage pour les plus petits, un espace de détente et d’activités ludiques, Corinne vend, en fonction de la saison, sa production de fruits et légumes issus du potager et des serres sous forme de panier sur commande ou sur place, les soirs de 17h30 à 19h.

Projet à venir :

Corinne a participé dernièrement à un échange entre le département de l’Allier et l’Aimag Uvurkhangai, une région de la Mongolie située au sud d’Oulan-Bator, sur le thème de l’agriculture grâce à L’association Pays d’Allier Uvurkhangai. Cette association œuvre depuis 2000 avec le soutien du Conseil Départemental de l’Allier à mettre en place des échanges d’expériences et d’informations entre les professionnels avec des missions dans le domaine de l’appui au développement et valorisation touristique et agricole de l’Uvurkhangaï.

Corinne est donc partie à la rencontre de familles d’éleveurs et d’agriculteurs mongols qui ont partagé avec elle leur culture et traditions ainsi qu’une expérience professionnelle riche et surtout une aventure humaine exceptionnelle. La suite du projet est de faire découvrir ce partenariat au travers du jardin de l’essentiel. L’idée est de retrouver des symboles de la Mongolie au jardin et pour cela Corinne a comme projet en cours la création d’un grand hôtel à insectes avec des symboles mongoles. Corinne Lafort lance d’ailleurs un appel à des bénévoles qui voudraient s’investir dans cette réalisation.

Retrouvez le magazine complet de juin 2018

Pin It on Pinterest

Share This