Au Jardin d’Issards : pour de beaux légumes frais dans l’assiette

25 Mai 2016 | Allier, Environnement, Rencontre, Santé

Originaire de Basse Normandie, Franck Vignais, 33 ans, cultive des légumes sous serre et en plein champ depuis 5 ans. Un métier en contact avec la terre qui nécessite rigueur et respect de la nature.

Après des études dans le domaine agricole et une expérience en tant que technicien forestier dans une coopérative moulinoise, Franck Vignais décide de changer de vie. N ‘étant plus en phase avec son métier qui impose une pression financière qu’il ne cautionne pas, il décide de se lancer dans le monde de l’agriculture biologique. Afin que mon rêve devienne réalité, j’ai étudié par correspondance, et réalisé un stage chez un maraîcher bio. J’ai aussi découvert le travail par la traction animale avec les chevaux » mentionne Franck Vignais.

Une trentaine de légumes et une labellisation “Agriculture Biologique”

Il s’installe en tant que jeune agriculteur. Ce statut rend possible l’obtention d’aides et subventions, qui lui permettront d’investir sur les terres de sa maison, tels qu’un bâtiment construit avec des matériaux écologiques (bois et paille), 1 000 m 2 de serre, une chambre froide, un forage ainsi que du matériel nécessaire à la production de légumes bio. Franck Vignais fait le choix de cultiver une bonne partie de sa production sous serres « mon objectif etant de produire des légumes plus tôt et plus tard dans la saison. Mais il faut cependant composer avec les saisons et la météo. Je cultive une trentaine de légumes différents ainsi que quelques plantes aromatiques.»

Une réelle philosophie de vie

Aujourd’hui, ce maraîcher réussit à fidéliser de nombreux clients et ressent un réel engouement pour le retour aux produits locaux et bio. Le jardin étant en partie sur son terrain, cela lui permet de rester proche de sa famille et de pouvoir partager son métier avec ses enfants à qui il inculque ses valeurs. « Il y a une réelle prise de conscience du respect de la nature quand on travaille la terre. C’est une philosophie de vie » relève Franck Vignais. Mais en contre partie cette activité demande beaucoup d’organisation et de rigueur. La production de légumes biologiques implique beaucoup d’heures de travail tout au long de l’année et demande de s’adapter aux éléments naturels (aléas climatiques, insectes,maladies…). La prochaine étape du développement du Jardin d’Issards serait l’acquisition d’une serre supplémentaire (dans l’attente de trouver un financement) ; puis dans un second temps d’un emploi qui permettrait d’accroître la capacité de production.

Le choix de la traction animale

Franck fait le choix de se former à la traction animale avec les chevaux pour le travail du sol. Il réalise en parallèle une formation éthologique. L’éthologie est l’observation des comportements du cheval. Cette formation lui permet d’avoir une relation privilégiée avec son cheval : cheval partenaire. La traction animale permet d’éviter les outils motorisés et est non polluante.

Retrouver et lire le magazine complet de mai 2016

Contact

Ou trouvez ses produits ?

Vente directe à la ferme tous les jeudis à partir de 17h en proposant des paniers (10, 15 et 20 euros) Livraison possible à Souvigny, Neuvy et Moulins.

  • Légumes distribués par le magasin bio l’Esperluette.
  • Légumes en vente sur

www.achetezalaferme03.fr
(Fournis les cantines de Noyant, Chatillon et Autry-Issards)
Le Jardin d’Issards
La Maison Neuve
03210 Autry-Issards
Tél. 04 70 46 34 22


Pin It on Pinterest

Share This