Au jardin, maximiser sa production sur un minimum d’espace

Chaque mois, retrouvez les bons conseils jardin de l’Association GRANDIR de DIOU

Le mois passé, nous parlions d’autonomie alimentaire. L’idée a peut- être déjà fait son chemin dans vos esprits mais néanmoins vous vous dites … « Je n’ai qu’un tout petit espace ! Ce n’est pas possible ! ». Et bien, on peut cultiver une multitude de choses et une grande quantité de légumes sur quelques mètres carrés. Voici quelques pistes et astuces…

Associer plusieurs espèces complémentaires sur une même zone.

La première astuce est d’installer sur une même zone de culture plusieurs espèces qui ne se feront pas concurrence et qui peuvent même avoir des effets bénéfiques les unes pour les autres. On cite très souvent l’exemple les « Trois Sœurs » : courges, maïs et haricots grimpants cultivés conjointement en Amérique du Sud. Le maïs devient un support pour le haricot et la courge un couvre-sol qui maintient l’humidité au sol. Dans notre jardin, on peut donc penser associer des haricots grimpants à une plante qui se plait au niveau du sol. Il y a aussi les légumes fruits que l’on cultive avec les légumes feuilles : tomates et laitues ou basilics font bon ménage. Ce sera aussi le cas des légumes racines et légumes feuilles. Quoiqu’il arrive, il faut tester, tâtonner un peu et bien noter les associations qui fonctionnent pour les reconduire l’année suivante.

Jouer sur les temps de culture

On peut aussi tout à fait associer deux espèces qui ne se feront pas de concurrence dans le temps. Des radis de 18 jours peuvent être semés en même temps que les carottes. Ils seront récoltés bien avant de les gêner.

Planter plutôt que semer

Si vous prévoyez de faire vos semis en godets plutôt que de semer en pleine terre, vous disposez d’espace libre sur une plus longue période. Période pendant laquelle vous pouvez cultiver d’autres choses. Autre avantage : si la levée de vos semis n’est pas maximale, vous ne perdrez aucune place dans votre potager.

Minimiser les zones de passage

Pour ne pas perdre d’espace, vous pouvez utiliser des zones de cultures permanentes et minimiser les zones de passage. De la même façon, plutôt que de condamner une allée complète dédiée à la circulation, vous pouvez installer des « pas japonais » sur une parcelle de fraisiers par exemple.

Miser sur la verticale

Et bien-sûr, encore une fois … pensez à cultiver verticalement. Des tas d’idées astucieuses et créatives existent sur le net et vous inspireront sans doute : les fraisiers, les laitues, les plantes grimpantes et les aromates s’y plairont !

Pour obtenir plus de renseignements à propos de la grainothèque citoyenne et des variétés disponibles contactez-nous !

assograndir@gmail.com ou 07 81 71 02 05

Le magazine du mois

Mai

Chaque mois, retrouvez votre magazine Esprit Sport et Bien-Être dans différents coins lecture de l’agglomération moulinoise et sur notre site internet. Bien-être, sport, nutrition, idée de sorties, famille… Des articles pour se sentir bien et connaître les actualités bien-être près de chez vous !

Et si on discutait ?

Lecteur avisé, partenaire en devenir ou bien amateur curieux d’une vie orientée bien-être et sport, n’hésitez-pas à nous contacter.

Esprit Edition – Julie Famin & Aude Avelin

Mail : espritedition@gmail.com
Facebook : Magazine Esprit Sport et Bien-Être
Instagram : Magazine Esprit Sport et Bien-Être

Pin It on Pinterest

Share This