Au Mazier à Bourbon L’Archambault : imagination et solidarité

Le Mazier, lieu de vie connecté en plein cœur du Bocage bourbonnais à Bourbon-l’Archambault est fermé jusqu’à nouvel ordre dans le cadre des mesures prises pour freiner l’épidémie du coronavirus. Mais l’entraide continue, plus que jamais. Stéphanie Cante sa fondatrice et Charline Lavenu, la salariée de l’association, ont mis tout en oeuvre pour que chacun puisse bénéficier de l’aide dont il a besoin.

Esprit Edition : Comment vivez-vous la situation actuelle au Mazier ?

Stéphanie Cante : C’est une période étrange. On est à l’arrêt, le lieu est fermé depuis le 15 mars avec une demande de chômage partiel pour Charline, la salariée, et on est quand même en action, parce qu’on a notre rôle citoyen à jouer. Les jours d’avant l’annonce de la fermeture on a vu une vague de solidarité se manifester au Mazier. Des adhérents qui, spontanément, venaient ou appelaient pour signaler qu’ils pouvaient dépanner, garder les enfants des soignants, bref, être utiles. On était prêts à rester ouvert avec les aménagements nécessaire, tout était désinfecté plusieurs fois par jour et le check de coude était la nouvelle bise. Et lorsqu’il a fallu fermer les portes, ça a été dur parce qu’à notre échelle on était, et on reste, persuadés qu’on peut continuer à être un acteur inventif et solidaire en temps de crise.

Esprit Edition : Qu’avez vous avez inventé alors pour continuer à maintenir le lien avec la communauté du Mazier ?

Stéphanie Cante : Un tiers-lieu sans lieu il faut avoir de l’imagination ! On a commencé par informer, maintenir le lien entre les gens pour essayer de comprendre ensemble ce qui nous arrivait collectivement. Ça a pris la forme de (longs) coups de téléphone, l’envoi de newsletters et aussi de boîtes e-mails qui ont explosé assez vite, de messages d’information et de soutien ! On s’est concentrés sur nos missions. Assurer du lien, rester solidaires, sensibiliser aux usages d’un numérique libre, et c’est ce qui nous a donné l’idée de proposer une plateforme collaborative organisée par besoins. Aide pour la garde d’enfants, occupations des grands et petits, info et intox autour du virus, formations en ligne sur les logiciels… Il suffit de s’inscrire en ligne pour accéder aux contenus de ce Wiki disponible à cette adresse internet :

https://lemazier.frama.wiki/start

Nous avons aussi ouvert un forum « Discord » pour les cours en ligne, apprendre à modéliser, et se former pour maîtriser les commandes des machines du FabLab. Et c’est ouvert à tous ! Le lien de connexion est disponible sur simple demande à contact.lemazier@gmail.com

Esprit Edition : Depuis, vous avez également lancé une production de visières ?

Stéphanie Cante : Oui, on a été rapidement sollicités par des soignants pour produire des équipements de protection en attendant que les chaînes professionnelles de production se mettent en place. Sur un modèle libre de la communauté des « makers » et en appliquant les consignes de désinfection, nous avons testé puis produit des visières avec deux imprimantes 3D et des feuilles de PVC. Nous avons équipé gratuitement des dentistes, des pharmaciens, et bientôt un Ephad, des éducateurs, et peut-être des postiers. On est dans l’immédiat à la disposition des habitants du bocage pour répondre au manque de matériel pour que les gens qui travaillent puissent se protéger et protéger les autres.

Esprit Edition : Et la suite ?

Stéphanie Cante : C’est un peu tôt pour se projeter, mais ce qui est sûr c’est qu’il va falloir tenir sans entrées d’argent pendant le temps du confinement, et être inventifs quand les mesures de réouverture seront à l’horizon.

Pour soutenir l’association vous pouvez :

– adhérer à l’association :

bulletin 2020 sur simple demande à bocagenumerique@gmail.com
– donner ce que vous voulez : en allant sur la plateforme en ligne (don défiscalisable à 66%) qui nous héberge : https://www.helloasso.com/associations/vivons-montagne/formulaires/1  et en choisissant Le Mazier-Bocage numérique dans le menu déroulant des projets à soutenir.

On a les cartes en main pour écrire ensemble le monde de demain, et au Mazier on travaille pour que l’entraide et l’imagination en fassent partie !

Visières réalisées avec un pvc cristal désinfectable à l’alcool à 70%

Le magazine du mois

Avril

Chaque mois, retrouvez votre magazine Esprit Sport et Bien-Être dans différents coins lecture de l’agglomération moulinoise et sur notre site internet. Bien-être, sport, nutrition, idée de sorties, famille… Des articles pour se sentir bien et connaître les actualités bien-être près de chez vous !

Et si on discutait ?

Lecteur avisé, partenaire en devenir ou bien amateur curieux d’une vie orientée bien-être et sport, n’hésitez-pas à nous contacter.

Esprit Edition – Julie Famin & Aude Avelin

Mail : espritedition@gmail.com
Facebook : Magazine Esprit Sport et Bien-Être
Instagram : Magazine Esprit Sport et Bien-Être

Pin It on Pinterest

Share This