Une nuit reposante est la clé d’une journée réussie. À l’occasion de la Journée internationale du sommeil, le vendredi 15 mars, nous savons que pour bien dormir, certaines astuces sont à adopter au plus vite !

La durée idéale d’une bonne nuit de sommeil se situerait entre 6 et 8 heures. Alors que, pour certains, la nuit est un moment de calme et de repos, pour d’autres, elle est un moment redouté : difficultés d’endormissement, réveils multiples et lever difficile sont le lot de beaucoup de Français.

Pour bien dormir, certains conseils simples peuvent être suivis, afin de préparer au mieux son coucher et faciliter l’endormissement. La pratique d’une activité sportive est recommandée mais pas à n’importe quel moment de la journée : faire du sport oui, mais pas juste avant de dormir ! 

Dîner léger

Pour passer une bonne nuit, l’alimentation n’est pas à négliger. Il est recommandé de ne pas boire de boissons énergisantes ou à base de caféine (café, sodas) dans l’après-midi. Le repas du soir doit être pris au moins une heure avant le coucher. L’alcool comme le tabac sont à éviter le soir. Un dîner léger, non gras et sans friture est le meilleur allié d’un endormissement réussi.

L’heure d’endormissement est décidée par notre état de fatigue mais aussi, et surtout, par notre horloge interne. Quand l’organisme est fatigué, il envoie des signes qu’il faut écouter pour se coucher au bon moment. Des bâillements répétés ou les yeux qui se ferment sont un message à ne pas ignorer. 

Prendre soin de sa chambre

La chambre à coucher doit rester un lieu tranquille, calme et épuré. Il est recommandé de ne pas y mettre d’écran (télévision ou ordinateur) pour ne pas perturber le sommeil. La pièce doit être aérée quotidiennement et la température idéale est comprise entre 16 et 19°C. Il est essentiel de choisir une literie, des oreillers de qualité, adaptés à votre morphologie et à d’éventuels problèmes de dos.

Les quelques heures précédant le coucher sont réservées à des activités calmes : de la musique douce, un bain tiède, un bon livre et une ambiance relaxante favorisent l’endormissement.

Pour info : Le passage à l’heure d’été s’effectuera cette année dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars à deux heures du matin précisément.

Source : APEI-Actualités. Johanna Amselem

CP : dormir-syda-productions-fotolia.com

Mais si le problème persiste ?

Et pourquoi pas l’hypnothérapie pour s’endormir ! Véronique Meynier, hypnothérapeute et Praticienne E.F.T. nous explique :
“ L’hypnothérapie est désormais reconnue comme un outil thérapeutique et pas seulement pour l’arrêt du tabac et les protocoles minceur. De plus en plus d’hôpitaux et de cliniques l’utilisent pour remplacer certaines anesthésies, pour préparer à l’accouchement, pour atténuer la douleur, etc.
Le sommeil est un état naturel où le corps et l’esprit se reposent mais il arrive que notre horloge biologique soit plus ou moins perturbée avec un sommeil trop court, trop léger, en pointillés.
L’hypnose médicale a de nombreux atouts notamment pour retrouver un sommeil beaucoup plus réparateur en apaisant ses angoisses et en réduisant le stress sans effets secondaires.
Après quelques exercices de cohérence cardiaque, respiration profonde, le consultant va être amené dans une zone de confort en l’aidant de suggestions hypnotiques et en utilisant son imaginaire. Il pourra ensuite, après seulement deux ou trois séances, faire de l’auto-hypnose afin de retrouver cet état de détente qui permettra un endormissent calme, sécurisant et de qualité. ”

Retrouver Véronique Meynier à I’nstitut Kallonéa à Yzeure chaque 1er lundi du mois de 9h à 19h.

Le magazine de mars 2019

Pin It on Pinterest

Share This