Camille Condroyer, une artiste de la teinture sur laine

par | 15 Jan 2017 | Autry-Issards, Bien-être, Rencontre

Nous avons rencontré Camille dans son atelier très feutré installé dans sa maison de campagne à Autry-Issards. Cette virtuose de la couleur, teint la laine avec des végétaux naturels. A la rencontre de la Toison Fauve

Article - Rencontre Camille Condroyer, La Toison FauveFormée à ce métier artisanal suite à sa découverte en Alsace, elle s’est depuis installée dans l’Allier où elle cultive depuis un an ses propres plantes tinctoriales dans son jardin, telles que la gaude, la garance (utilisée au Moyen Age pour les costumes médiévaux), la rhubarbe, la camomille des teinturiers, le pastel, le rudbeckie…

L’ensemble de ces plantes constitue ainsi une large palette de couleurs à associer les unes aux autres pour obtenir des teintes uniques, sans compter les variations de chacune d’elles. Le jaune par exemple se décline en plusieurs nuances, du safran à l’oranger en passant par des teintes plus pâles mais toujours chaleureuses.

En alchimiste avertie, elle parcourt également les chemins de “bouchures” pour ramasser aussi en cueillette sauvage des baies, des écorces, des noix de galles… Elle travaille ensuite ses teintures sur la laine de mouton Mérinos réputée pour sa douceur.

Comment procède-t-elle ?
Les étapes sont tout autant minutieuses que nombreuses. Il faut d’abord laver la laine puis la mordancer, c’est-à-dire la préparer à recevoir et conserver la couleur que l’on souhaite lui donner, en la plongeant dans un bain chaud. Vient ensuite l’étape de la teinte suivie du séchage. Il ne restera plus qu’à la mettre en pelote ! Vite dit ! Dans la pratique, le chemin est plus long. Mais Camille est une passionnée : « J’aime cette activité car elle est au carrefour de différentes choses que j’aime, le jardin, l’artisanat, la transformation. Les couleurs que je réussis à obtenir me donnent aussi beaucoup de satisfaction ».

Article - Rencontre Camille Condroyer, La Toison Fauve

Ou trouver les produits “La Toison Fauve” ?

En vente directe sur rendez-vous au 06 98 03 01 64 et également au magasin l’Archambio à Bourbon-l’Archambault

Facebook : Camille Condroyer, la Toison Fauve

Lire le magazine de janvier 2017


Galerie

Pin It on Pinterest

Share This