Conférence et atelier : découvrir la gymnastique sensorielle périnatale pour préparer l’accouchement

5 Mai 2018 | Agenda Bien-être, Allier, Bébé, Bébé bien naître, Bien-être, Rencontre, Santé

Conférence et atelier pratique sur la Gymnastique Sensorielle Périnatale (GSP) par Martine De Nardi, responsable pédagogique de la formation professionnelle, le vendredi 8 juin de 20h à 22h à la Maison des Associations de Moulins. Ouvert à tous Sages-femmes, professionnels de la périnatalité, parents, futurs parents…

La Gymnastique Sensorielle Périnatale (GSP) s’inscrit dans les objectifs de la convention nationale des sages-femmes et dans les recommandations de la Haute Autorité de Santé qui préconise « une approche plus précoce de la préparation à l’accouchement et un ajustement des dispositifs d’aide et d’accompagnement aux besoins des femmes en période post-natale » C’est un accompagnement global et une éducation perceptive de la période périnatale. Globale car elle inclut la grossesse, l’accouchement, la naissance, la parentalité, le post-partum complété par un suivi du bébé. Globale aussi car elle prend en compte la globalité de la personne sur le plan corporel mais aussi sur le plan psycho-émotionnel. Elle s’ouvre autant à la mère qu’au père si celui-ci le souhaite, permettant d’intégrer la dimension de couple et de parentalité dans l’accueil de l’enfant à naître.

La GSP permet entre autre de favoriser une communication sensorielle parents/bébé dès la grossesse, de soulager les différents maux de la grossesse et du post-partum, de préserver l’équilibre délicat de la sphère pelvienne de la femme, et une sexualité harmonieuse après l’accouchement (rééquilibration du bassin et de la colonne vertébrale de la maman, rééducation sensorielle et motrice du périnée, puis des abdominaux…), de réaliser un suivi du bébé et d’équilibrer la relation à soi et la relation parents/bébé. Aux parents, de gagner en confiance, en stabilité, en autonomie corporelle et psychique, tout en intégrant la place et le rôle du père, quand il le souhaite. Aux sages-femmes, d’apprendre à gérer le stress, la fatigue et la responsabilité inhérents à leur profession.

Il s’agit d’un apprentissage de mouvements corporels doux, pratiqués dans différentes positions (debout, au sol, assis), propices à l’éveil d’une relation sensorielle avec soi-même et avec son bébé. L’objectif est aussi de favoriser une grossesse harmonieuse à travers l’écoute de soi, et de créer les conditions favorables à un accouchement naturel sans problème, par voie basse. Cette approche, à partir d’un travail corporel favorisant un équilibre, une non-prédominance, entre corps, psychisme et émotions, propose donc un accompagnement de toute la période périnatale : un accompagnement des différents temps de la grossesse, une préparation sensorielle à l’effort de l’accouchement, et après la naissance lors du post-partum.

 

Retrouvez le magazine complet de mai 2018

Inscription souhaitée
Participation libre et responsable

Renseignements : Hélène Defèche
Sage-Femme formée à la GSP helene.defeche@gmail.com06 75 11 76 93
http://www.gymnastiquesensorielleperinatale.org

A LIRE DANS NOTRE REPORTAGE SUR CETTE DISCIPLINE DANS LE NUMÉRO DU MOIS DE NOVEMBRE 


Pin It on Pinterest

Share This