Dans la maison d’Anthony & Nolwenn, rien ne se perd, tout se transforme

26 Nov 2018 | Agenda Bien-être, Allier, Environnement, Rencontre

Pour le bien-être de tous, la décoration écolo s’installe de plus en plus dans nos maisons. Il devient important de respecter l’environnement, de privilégier les matériaux écoresponsables, de récupérer des objets ou encore d’inviter la nature dans nos intérieurs. Soucieuses de contribuer à un meilleur respect de l’environnement, des familles se lancent dans la construction ou la rénovation de maisons écologiques.

Entre récupération et recyclage, ils ont tout refait, à leur façon !

Rencontre avec l’une d’entre elles, proche de chez nous. Tels Hansel et Gretel, nous nous empressâmes d’aller dévorer  (des yeux !) la délicieuse maison d’Anthony & Nolwenn, cachée dans la campagne de Saint Pourçain sur Besbre. 

Zoom sur leur démarche écologique

«Nous habitions Vaumas. Au départ, nous cherchions un terrain pour y construire une maison en paille, suite à un stage d’auto-construction avec de la paille que j’avais suivi dans les Yvelines. Puis nous avons eu un coup de cœur pour cette vieille longère à proximité du Pal. Mon papa était menuisier charpentier, l’écologie nous plaisait à Nolwenn et moi, nous étions motivés», nous raconte Anthony.

Transformation !

Du sol au plafond, en passant par les meubles et les objets, l’environnement impose d’utiliser des matériaux écologiques. Ils ont choisi d’abord ceux de provenance locale, fabriqués dans le respect des normes écoresponsables et des labels. Ces derniers existent de plus en plus pour tous les corps de métier. Le couple a trouvé un artisan intéressé par leur volonté de créer un chantier participatif, un échange humain très riche, et il les a accompagné pendant deux mois. D’autres artisans se sont joint à eux, le but étant l’entraide contre le l’hébergement et le couvert. Et qui sait, ils auront peut-être besoin de d’Anthony et de Nolwenn un jour.
Résultats : des murs en laine de bois de différentes couleurs, des peintures naturelles à la chaux ou bien en terre locale, des sols en linoléum naturel, un revêtement lino clipsable, résistant, anti-bactérien, écologique et facile à entretenir mais aussi des sols en moquette de mouton dans les chambres… Des planches de coffrage utilisées durant le chantier recouvrent aujourd’hui le plafond dans la cuisine. Un escalier unique dans son genre, fait sur mesure, l’artisan demande aux gens le goûter pour l’apprécier en montant les marches. Un poêle de masse de 4 tonnes domine la pièce à vivre. Un mode de chauffage atypique et authentique. Sa différence avec les autres chauffages au bois est qu’il ne faut qu’une seule chauffe dans la journée grâce à sa capacité d’accumulation des calories : lorsque le foyer est éteint, il relâche pendant des heures une douce chaleur agréable. C’est donc un chauffage économique très efficace et simple d’utilisation. Fabriqué à la main sur place par des professionnels spécialisés, il sert également de cuisinière. «Notre objectif était de vivre dans un environnement sain et naturel, en utilisant des matériaux non polluants, pour réduire notre impact sur l’environnement et faire des économies d’énergie. », nous explique Nolwenn.

Des meubles recyclés, des objets détournés !

La récupération est une façon ludique et écologique de décorer sa maison. Le respect de l’environnement se pratique aussi dans la déco, les photos parlent d’elles-mêmes !
Pour diminuer les déchets et renouveler l’aménagement et la décoration de votre maison, donnez une seconde vie à vos objets. « Le sens de l’écologie, c’est réutiliser ! L’esprit récup, c’est moi, j’aime chiner ! Et la créativité et la transformation, c’est plutôt Nolwenn. Nous sommes complémentaires», nous précise Anthony.

Le sens de l’écologie, c’est réutiliser !

Les vieilles fenêtres de la maison se sont transformées en placards, les contours ont été réalisés avec les anciennes plaques de la salle de bain, les cadres des miroirs avec les anciennes plinthes, les paniers sont devenus des luminaires, du bois flotté a été détourné en porte manteau, des persiennes vieillies permettent de cloisonner la salle de bain, des vieux tiroirs de machines à coudre et des caisses à bananes servent pour les petits rangements, les livres sont des étagères, des meubles de différentes époques ont été customisés. L’ancien lit de Nolwenn s’est transformé en lit mezzanine pour l’une de leurs filles. L’eau du lave-main dans les sanitaires est reversée directement dans la chasse d’eau. Astucieux, Anthony a même créé des rangements dans le faux plafond ! L’armoire à pharmacie y a trouvé sa place ainsi qu’une partie de la vaisselle. Et bien d’autres matériaux et objets sont en attente d’une nouvelle vie dans le garage du couple. 

Nous sommes ressorties avec l’envie d’aller encore plus loin dans notre démarche écologique. Bravo à vous Anthony et Nolwenn !
Avis aux bricoleurs, la mode est à la récupération! Il est de bon ton de retaper un vieux fauteuil, de rafistoler une ancienne table ou de remettre en état la commode de tante Ginette. Meubles et objets deviennent alors un sujet d’émerveillement dans les dîners. Et quelle fierté de leur redonner vie tout en agissant sur l’environnement ! Vous trouverez dans toutes les villes des magasins qui offrent des objets recyclés. De plus en plus d’ateliers se créent pour proposer des cours de réparation et de savoir-faire. Vous pouvez également vous informer en regardant des tutoriels sur le web qui vous expliquent comment réparer, peindre, transformer toutes sortes d’objets et de meubles. Fini le gaspillage, plus rien ne se perd, tout se réinvente !

 

Lire le magazine complet de novembre 2018

Pin It on Pinterest

Share This