Nouveauté depuis novembre 2018 au musée Anne-de-Beaujeu à Moulins, chaque premier mardi du mois, vous pouvez (re)découvrir de manière sensorielle les œuvres exposées au musée à travers une slow visite, concept qui allie la sophrologie à l’art.

A l’initiative de Yasmine Laïb-Renard, directrice des musées départementaux, ce nouveau rendez-vous qui va à l’encontre des visites classiques dans un musée, vous invite à partager une expérience unique en petit groupe dans le Salon de peinture du musée. 

Après la découverte de la salle d’exposition, la séance de sophrologie se déroule devant une oeuvre, la plus agréable et la plus apaisante possible. Une présentation de celle-ci en guise d’introduction vous est  proposée et vous êtes ensuite guidé par une sophrologue pendant une heure durant laquelle tous vos sens ont sollicités. 

Durant cet atelier, Fabienne Ladet, sophrologue, vous aide à prendre conscience de votre respiration et, quelques exercices simples comme des moments de contemplation, vont créer un état de méditation, de retour à soi pour apaiser le mental et se détendre. L’objectif est tout simplement de se reconnecter au moment présent, pour mieux apprécier l’oeuvre et le lieu… Des mouvements corporels sont également proposés pour multiplier les points de vue et les perceptions des participants.

« Le but est de mettre les personnes dans une situation d’acuité sensorielle plus importante et de voir l’oeuvre autrement. Dans notre groupe nous avons des adeptes de la sophrologie, mais aussi des personnes curieuses qui découvrent cette technique à travers cette démarche artistique » nous explique Maud Leyoudec, conservatrice au musée Anne-de-Beaujeu.

Après la séance, un temps d’échange sur le ressenti des participants permet de se rendre compte que la pratique méditative devant une oeuvre bouleverse radicalement l’art et la vision du lieu pour chacun. 

Besoin d’une pause, de calme et de bien-être, lancez-vous et faites une séance, la convivialité et le partage sont au cœur de cette expérience. Moment unique garanti.

Pour info !

Parce que le musée est un lieu de rencontres et d’échanges, la politique générale du musée Anne-de-Beaujeu veut transformer la vision de ce lieu en espace agréable, et propose donc d’accompagner le visiteur à travers ses collections et ses expositions au travers de visites musicales, de visites lecture et grâce à des outils pédagogiques pour les enfants ou encore des ciné-conférences… Une programmation accessibles à tous !

Le magazine de février 2019

Pin It on Pinterest

Share This