Gym après cancer : le sport au service de la santé

15 Sep 2016 | Agenda Bien-être, Allier, Rencontre, Santé, Sport

Animatrice depuis 2008, Ericka Mayet est une véritable pierre angulaire du programme « gym après cancer ». Educatrice sportive spécialisée dans le sport santé, et plus particulièrement sur les publics à pathologie, elle se dévoue corps et âmes à cette activité sur les secteurs de Moulins et de Saint Pourçain sur Sioule. « Je suis une véritable passionnée, j’ai tissé des liens très forts avec les personnes qui viennent au cours. Le but de la gym après cancer est de retrouver une bonne condition physique après avoir subi les traitements liés à la maladie, et aussi de retrouver une confiance en soi » mentionne Ericka Mayet.

Une prise en charge individuelle

Une année, c’est le temps de la prise en charge d’une personne dans le cadre du programme « gym après cancer », avec pour commencer des tests d’équilibre, de capacité cardio-respiratoire… « Ce bilan avant de commencer l’activité est primordial pour moi, car je fais du cas par cas en fonction des résultats des tests, tout cela dans la cadre de cours collectifs. Au bout d’une année nous refaisons un bilan pour constater l’évolution physique de la personne » tient à préciser Ericka Mayet. Après la fin de l’année de programme, les personnes sont ré-orientées vers les cours traditionnels de l’EPGV ou bien vers la GAC Tonic (Gym Après Cancer Tonic), un concept créé par Ericka Mayet. « Il y a des personnes qui après une année ne peuvent pas ou ne veulent pas aller vers des cours standards. De ce fait, j’ai mis en place la GAC Tonic, il s’agit d’une activité sportive située entre la gym après cancer et les cours classiques. Je suis très fière de ce concept car je me sens vraiment impliquée envers ces personnes, je peux leur apporter mes conseils santé au quotidien. Il existe des liens très forts entre les membres du programme, et l’effet de groupe est vraiment remarquable. Pour moi la plus belle des choses et de voir les personnes progresser physiquement. J’ai un membre dorénavant qui préfère garer sa voiture à 1 km de la salle afin de faire quelques minutes de marche avant la séance. Pour moi c’est une fierté » précise Ericka Mayet.

Une réussite qui en appelle d’autres

Avec environ 60 personnes sur trois ans à Moulins, et 14 à Saint Pourçain sur Sioule en 1 an et demi, la gym après cancer est un succès indéniable pour l’Education Physique et Gymnastique Volontaire de l’Allier, ainsi que pour Ericka Mayet qui ne compte pas en rester là. « Nous avons mis en place un deuxième programme suite à la demande de l’Agence Régionale de Santé, il s’agit de l’activité physique adaptée et plus particulièrement celle axée sur la lutte contre l’obésité, où j’interviens à l’Unité Transversale d’Education du Patient de l’hôpital de Moulins ainsi qu’à l’hôpital Coeur du bourbonnais situé à Saint Pourçain sur Sioule. Je pense que la réussite de la gym contre le cancer a prouvé que l’on pouvait créer un véritable lien social à travers le sport dans la lutte contre certaines pathologies » dixit Ericka Mayet.

 

Retrouver et lire le magazine complet de septembre 2016

Mise en place par l’EPGV (Education Physique et Gymnastique Volontaire) de l’Allier et subventionnée en partie par l’agence régionale de santé, la gym après cancer est une activité importante dans la remise en forme des personnes après un cancer.

Contact :

Ericka Mayet > 06 70 06 67 56


Pin It on Pinterest

Share This