Rendez-vous le 2 février 2019 pour la deuxième édition de la Journée internationale sans paille. Lancée en partenariat avec le projet Bye Paille de l’association Low Carbon France, le principe est simple : sensibiliser en une journée le plus grand nombre de personnes à la pollution plastique, à travers l’exemple des pailles jetables et autres petits objets en plastique En 2018, plus de 35 pays ont participé à la première Journée Internationale sans paille.

Carton, bambou, acier… En France, plusieurs établissements ont déjà banni les pailles en plastique. A Moulins, le restaurant Rock’n Dinner à fait la démarche de proposer des pailles en bambou dans son restaurant depuis son ouverture en novembre. « Les pailles en bambou représentent cependant un investissement plus important car elles sont 4 à 5 fois plus chères que les pailles traditionnelles, mais c’est un choix conscient qui s’inscrit dans un projet de transition ecologique en 2019 au sein de mes restaurants. D’abord, la supresssion du plastique à usage unique, car en plus des pailles, j’ai aussi opté pour des goblets en carton pour les milk-shake. Prochaine étape, je prévois de revoir mes produits d’entretien pour qu’ils aient le moins d’impact possible sur l’environnement, continuer à privilégier les fournisseurs locaux et les circuits courts, proposer des plats végétariens et d’autres actions à venir en 2019. Les retours sont en tout cas positifs de la part de nos clients !”, nous explique Christopher Reigner, le gérant.

Le magazine de janvier 2019

Pin It on Pinterest

Share This