Une bande de potes passionnés de moto et d’enduro se sont lancés en 2017 dans une aventure un peu folle, participer au Championnat de France Endurance VMA Vitesse Moto Ancienne.

Le Moto Club du Marcassin a vu le jour en mars 2018 afin de structurer ce projet fédérateur initié par les coprésidents Cyril Edelin et Adrien Ageron, pilotes et amis d’enfance. « Mon père avait ce vieux K100 qui dormait au fond de l’atelier, l’idée de le mettre sur la piste me trottait dans la tête depuis un bon moment. La découverte du championnat VMA a été un déclic et associer Adrien à ce projet fut une évidence » souligne Cyril.

Un travail colossal pour préparer la moto

Champion du monde 2017 EWC avec Viltaïs, le mécanicien Adrien Ageron apporte toute son expérience du haut niveau à la « Team Marcassin ». « La proposition de Cyril m’a tout de suite emballé. Rendre une BMW K100 performante n’est pas une mince affaire. Il y a de quoi mettre mes connaissances en application ». La restauration de la moto avance progressivement grâce au dynamisme et aux compétences des bénévoles mobilisés dans cette belle aventure humaine. Chaque membre apporte sa pierre à l’édifice dans la bonne humeur. La convivialité est de mise au sein de l’association. D’importants travaux restent à réaliser pour que la moto puisse être engagée en compétition. Cette dernière est complètement modifiée par rapport au modèle de base sorti en 1983 par BMW. Les modifications effectuées doivent cependant respecter un cahier des charges très précis.

Participer aux deux dernières courses de la saison

Le prototype définitif sera terminé début 2020 au plus tard. Les deux pilotes vont utiliser une deuxième moto K100 pouvant être préparée beaucoup plus rapidement afin de participer aux deux dernières courses du championnat de France Endurance VMA ayant lieu en septembre 2019 sur les circuit du Vigeant et de Pau Arnos. Cette compétition crée en 2017 est actuellement en pleine phase de développement. « L’objectif sera avant tout de s’étalonner par rapport aux autres concurrents et de découvrir l’organisation des courses et les procédures à respecter. Cela nous permettra d’acquérir de l’expérience en vue de la saison prochaine où l’on envisage de participer à toutes les épreuves. On doit aussi continuer à structurer notre équipe » soulignent ces passionnés qui tiennent à remercier leurs sponsors. Ils espèrent en trouver de nouveaux parce que le budget prévisionnel pour une saison est estimé à 15 000 €.

Le magazine d’avril 2019

Pin It on Pinterest

Share This