Les Psycocottes : L’apaisement par l’animal dans une unité psychiatrique du CHMY

Un poulailler a été installé depuis début juin au sein de la cour de l’unité De Clérambault du Centre Hospitalier Moulins-Yzeure, spécialisée dans la prise en charge des troubles de la santé mentale. Nés il y a donc 4 mois dans une école maternelle de Souvigny, les nouveaux résidents, 3 poules et un coq, contribuent à un enjeu thérapeutique dans l‘accompagnement des patients.

Ce projet “Les Psycocottes” a été mis en place par l’équipe soignante de l’unité De Clérambault et validé par le dr Gilles BOISSY médecin référent de l’unité.

Il s’inscrit dans la prise en charge globale du patient. Elle est particulièrement indiquée pour les personnes qui ont tendance à s’isoler ou porteuses d’une pathologie psychotique ou autistique. Curieuses et sociables, ces poules pondeuses ont donc pour mission d’apporter une influence sur le comportement et le quotidien des résidents.

Ces derniers pourront avoir l’occasion d’entretenir, donner à manger et hydrater les poules.
« La présence de ces poules permet de venir stimuler leurs capacités cognitives, affectives et sociales. Il n’y a pas toujours d’intéraction physique entre nos patients et les animaux mais quand l’un d’eux nous fait remarquer qu’elles grandissent, on se rend bien compte qu’il y a tout de même un intérêt. Ce projet apporte de l’humanité dans ce pavillon grâce à ce lien naturel avec l’animal ».

Pourquoi un animal ? Il constitue un véritable vecteur de communication pour atteindre des objectifs éducatifs et intellectuels, sociaux et même physique. Des interactions nouvelles se mettent en place comme par exemple le toucher. « Pour certains c’est l’occasion de (re)découvrir de nouvelles sensations comme la douceur des plumes d’une de nos poules »

De gauche à droite, Konca, cadre de santé, Pierre, infirmier, Richard Baptiste, aide soignant et Hatamal , infirmier.

Une grande partie du matériel, poulailler, portail, enclos… a été confectionné et installé avec les ateliers thérapeutiques Ymago. Soignants et résidents ont pu travailler ensemble le bois et autres matériels de recup’ pour créer l’extension et le poulailler.

Le quotidien consiste à nettoyer et entretenir l’habitat et la zone réservée aux poules, remplir les réservoirs d’eau, le mangeoire et ramasser les oeufs quand elles en feront ! « Le reste du temps, les gallinacés sont en totale liberté dans le parc, et viennent rendre visites aux patients. Nos patients savent en prendre soins, et développent une certaine assurance grâce à la responsabilité que cela peut leur demander.»

Bon à savoir

Autre projet avec les animaux au sein du Centre hospitalier, la présence d’un lapin dans l’unité de pédopsychiatrie et la mise en place d’un aquarium depuis 1995 en service pédiatrie, financé par Progrès en pédiatrie, l’association du service de pédiatrie. Le but, aménager une salle d’attente favorisant une attente plus sereine avec des poissons et un univers coloré pour apaiser l’angoisse, mais aussi divertir les petits patients et leur famille.

Le magazine du mois

Octobre

Chaque mois, retrouvez votre magazine Esprit Sport et Bien-Être dans différents coins lecture de l’agglomération moulinoise et sur notre site internet. Bien-être, sport, nutrition, idée de sorties, famille… Des articles pour se sentir bien et connaître les actualités bien-être près de chez vous !

Et si on discutait ?

Lecteur avisé, partenaire en devenir ou bien amateur curieux d’une vie orientée bien-être et sport, n’hésitez-pas à nous contacter.

Esprit Edition – Julie Famin & Aude Avelin

Mail : espritedition@gmail.com
Facebook : Magazine Esprit Sport et Bien-Être
Instagram : Magazine Esprit Sport et Bien-Être

Pin It on Pinterest

Share This