Les Terres d’Ocre, un domaine viticole local où l’on élève le vin

7 Avr 2017 | Agenda Bien-être, Allier, Bien-être, Culture, Environnement, Rencontre

Les Terres d’Ocre, un vignoble à Châtel-de-Neuvre où règne une atmosphère conviviale et familiale. Une jolie façon de travailler la vigne et de vinifier naturellement.

A la tête de ce domaine, trois associés passionnés. Valérie Nesson, 47 ans, titulaire d’un brevet de technicien agricole, elle travaille dans la vigne mais gère aussi tout l’aspect administratif et remplit la mission de médiatrice de l’équipe. Eric Nesson, 47 ans, titulaire du même diplôme, est quant à lui le fondateur du domaine et travaille en grande majorité sur le vignoble. Enfin, Florent Barichard, 33 ans, titulaire d’un BTS Viticulture et œnologie, a pour mission le travail de la vigne, comme ses deux autres associés, mais aussi la vinification.

Installés à Châtel-de-Neuvre depuis 1993, Eric et sa femme ont commencé avec 6 hectares de vignes et en 1998, ils en possédaient jusqu’à 20 hectares. En 2013, l’arrivée de Florent, leur neveu, a constitué le point de départ de l’EARL Les Terres d’Ocre pour la réalisation de leur propre vinification. A ce jour, le domaine gère 12,5 hectares pour leur production.

Florent apporte beaucoup au vignoble de par son expérience de ses différents voyages au long de sa formation, la découverte et le savoir-faire de la vinification en Afrique du Sud et en Nouvelle Zélande notamment mais aussi grâce à de nombreux stages auxquels il participe à Vouvray. Quand il s’est installé avec Valérie et Eric, il avait déjà 10 vinifications à son actif. Il a visité et travaillé dans beaucoup de caves, ce qui lui a permis de rapidement repérer les avantages et les inconvénients de certaines installations. Leur Chai est d’ailleurs aménagé en conséquence avec un caveau de dégustation.

Les vendanges rythmées par la lente maturité du raisin

Une année commence au moment des vendanges en septembre/octobre. Le départ est donné par Eric et Florent à la suite de prélèvements effectués sur le raisin pour connaitre la maturation. Les vendanges y sont encore effectuées à la main pour éviter la trituration des raisins et lui conserver toute sa qualité jusqu’à la cuve. Elles durent environ 3 semaines, il faut en effet compter 1 hectare de vendange par jour, sans compter le nombre de passages selon la maturité du raisin en fonction de l’ensoleillement.

Chacun des associés a son rôle, côté vigne, Valérie encadre les équipes de vendangeurs, Eric voyage, remorque et manipule les seaux et Florent s’occupe du chai. Le domaine a établi un partenariat avec le Lycée agricole de Neuvy. Une vingtaine d’étudiants de 1ère année de BTS se relaient sur 2 à 3 semaines, en vendangeant 1 jour sur 2.

Les vins sont obtenus par une vinification naturelle sans ajout de levure et sucre. La mise en bouteille est assurée par un prestataire extérieur, environ 60 000 bouteilles par an avec 3 mises en bouteille, dont une au printemps, une en été et une dernière à l’automne. Le domaine fait parti du réseau Vini Be Good (association de vignerons de la Vallée de la Loire) et de Bienvenue à la Ferme. Leurs vins sont présents chez des cavistes de tout le pays, mais aussi au Canada, aux Etats-Unis, en Irlande et au Japon. On peut aussi les déguster sur de belles tables, telles que chez Régis et Jacques Marcon à Saint Bonnet le Froid, la Maison Décoret à Vichy et l’Ambassade d’Auvergne à Paris ou venir les découvrir à l’épicerie fine Moutardier à Moulins. Venez visiter le domaine à l’occasion de leurs portes ouvertes organisées le 29 et 30 avril prochains de 10h à 13h30 et de 14h30 à 19h30. Il y aura une démonstration de labour au cheval dans les vignes, et dégustation autour de produits du terroir. Tout au long de l’année, le domaine propose aussi des formules découverte : visite de la vigne + visite du chai + dégustation des vins et produit du terroir, à partir de 10 pers minimum.

 

Lire le magazine complet d’avril 2017

Pin It on Pinterest

Share This