Parenthèse Zen, Le bien-être de votre bébé

12 Juin 2016 | Agenda Bien-être, Allier, Bébé, Bien-être, Rencontre, Santé

Laurence Bigot a accueilli notre magazine dans son espace dédié à la détente et au bien-être. Une rencontre provoquée par curiosité, qui nous a poussés à échanger avec cette instructrice de massage pour bébé.

Depuis l’âge de 13 ans, Laurence Bigot pensait qu’elle avait un don. Mais lequel ? Elle a l’opportunité de changer de voie professionnelle et réalise en même temps qu’elle veut devenir masseuse. Elle se forme alors au sein de l’IFJS (Institut de formation du Toucher massage européen de Joël Salvatofsky) pendant trois ans pour devenir praticienne en techniques corporelles. Elle se forme également à l’AFMB (Association Française de Massage BB) pour devenir Instructrice en massage BB. Suite à la naissance de sa nièce, elle décide de faire partager au plus grand nombre l’enseignement qu’elle a reçu. (Cabinet commun avec Fabienne LADET reflexologue/Sophrologue et un infirmier libéral)

Une pratique ancestrale transmise de mère en fille.

L’AFMB est l’école fondée par Vimala McClure pour qui le toucher doit être sain et nourrissant. Telle était sa vision en commençant dans les années 80, puis elle fonde le premier programme professionnel au sein de l’IAIM (International Association of Infant Massage) aux Etats-Unis dans les années 90. Son enseignement est transmis dans plus de 70 pays au monde à ce jour. Depuis des millénaires, le massage pour bébé fait partie de la vie courante de nombreuses civilisations. Cette pratique ancestrale transmise de mère en fille, jusqu’à aujourd’hui, s’implante progressivement dans notre culture. C’est un massage transculturel, adaptable et non menaçant. Ses objectifs sont divers et variés : transmettre une écoute ; valoriser le rôle du parent et réduire le stress postpartum, entre autre, instaurer une communication prélangagière et stimuler le développement interne et externe du corps de l’enfant. « Le massage rend heureux, le massage c’est de l’amour » précise Laurence Bigot.

Un premier lien fondamental dans le développement de l’enfant

Quand l’enfant nait, il faut apprendre à le connaître mais aussi lui apprendre à se sentir en confiance, à s’épanouir. Il est également important de savoir être à l’écoute des signes qu’il nous communique. Le massage des bébés présenté par Vimala McClure propose une relation harmonieuse, tout en apportant à l’enfant, éveil, sécurité et confort. Au quotidien, le massage soulage les petits maux du nourrisson (coliques, flatulences, maux de dents) et favorise le sommeil, qui est une source d’inquiétude fréquente pour les parents. Des
exercices réguliers permettent de développer sa motricité dans le respect de son corps. Enfin, le massage se révèle également être un mode de communication privilégié avec les enfants prématurés, malades ou fragilisés par une histoire difficile. Tout cela favorise l’attachement, premier lien fondamental pour le développement de tout enfant. Depuis une quarantaine d’année des chercheurs souhaitent comprendre comment l’être humain développe des liens avec autrui. John Bowlby, dans les années 80 a publié beau- coup d’écrits sur l’attachement. « Le processus de toute une vie commence par un système réciproque et interactif entre les parents et leur bébé» Vimala McClure complète « Ce qui m’intéresse, c’est la composante émotionnelle et spirituelle de la relation parent-bébé et la manière dont la pratique régulière du massage pour bébé peut favoriser cette relation. »

Comment se déroule une séance ?

L’accompagnement se déroule sur 5 ateliers dans une petite salle cocoon, chauffée à 25°. Parents et bébés sont installés au sol avec coussins et tapis pour leur confort et leur sécurité. Laurence effectue les massages sur son poupon et accompagne progressivement les parents dans leur apprentissage avec leur bébé. Elle les encourage à pratiquer entre chaque atelier et pour longtemps. « Je commence toujours avec les parents par une relaxation, axée sur la respiration. L’approche avec l’enfant se fait en douceur, on lui demande la permission, on ne masse jamais un enfant qui pleure ; je mets à disposition d’autres poupons au cas où bébé ne serait pas disposé. » Il se pratique sur les bébés de la naissance à un an et seuls les parents massent leur bébé mentionne Laurence Bigot.

 

Retrouver et lire le magazine complet de juin 2016 

Contact

Parenthèse Zen
11 rue du 8 mai, 03000 MOULINS
Uniquement sur rdv : 06 21 55 06 15
Page Facebook : Parenthèse Zen Laurence Bigot
Site internet : www.bigot-laurence.massage-bebe.asso.fr
Tarifs : 110€ – maximum 1 séance par semaine, 5 séances au total. En individuel 1h par séance, en groupe 1h30 par séance.


Pin It on Pinterest

Share This