La Pêche, un sport et un loisir accessible à tous

par | 18 Juil 2017 | Moulins, Rencontre, Sport

Rencontre avec 4 grands passionnés, Laurent Gaillard (président de l’AAPPMA de Moulins), Manu Bizel (moniteur guide de pêche), Frank Pizon (cinéaste et photographe) et Christophe Briot (commerçant en articles de pêche à Moulins, partenaire le plus actif) autour d’une activité qui allient patience et harmonie avec l’environnement.

un sport et un loisir accessible à tousEsprit Sportif : En tant que président de l’AAPPMA Les Pêcheurs du Val d’Allier, pouvez-vous nous indiquer le nombre de pratiquants dans la région ?
Laurent Gaillard : Tout d’abord AAPPMA signifie Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Moulins et sa région. Nous constatons une évolution positive de la pratique de la pêche depuis 2013 puisque nous comptons 1917 sociétaires, toutes cartes confondues, sur Moulins et l’agglomération à ce jour. L’AAPPMA de Moulins se situe ainsi en 2e position au niveau départemental en termes d’adhérents. Nous espérons que cette évolution perdure, la pêche n’est pas une activité du passé mais bien d’avenir.

Esprit Sportif : Comment faites-vous pour promouvoir la pêche dans notre région ?
Manu Bizel : En tant que moniteur guide de pêche diplômé, mon but est de former des pêcheurs autonomes et des futurs acteurs de la pêche. Nous voulons redonner à notre sport une image jeune. Aujourd’hui, j’enseigne à une vingtaine de jeunes garçons et filles dont dix sur l’agglomération moulinoise.
J’organise également des séjours pêche de mai à novembre sur l’Allier. Il faut savoir que notre rivière est sauvage et peu fréquentée, elle est l’une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe. Entre autre, les safaris pêche permettent de découvrir la face cachée de notre rivière, dont le cours change chaque année, et valorise en même temps notre territoire. Si l’on opte pour la pêche en canoë, on peut accéder à tous les postes d’une grande rivière comme l’Allier et on découvre des paysages magnifiques et préservés. La densité de poissons sauvages est impressionnante, brochets, perches, chevesnes et silures abondent. Il suffit de changer de technique de pêche en fonction des postes abordés. Vous passerez un moment hors du temps !

un sport et un loisir accessible à tous

Laurent Gaillard : Nous organisons régulièrement des manifestations annuelles comme l’enduro carpe, des safari chat, des concours de pêche au coup, des concours de pêche aux carnassiers en float tube, mais aussi des marathons carnassier par exemple. Mais aussi, le renfort en encadrement pour l’école Génération pêche 03, l’entretien du parcours labélisé rando fishing qui est en parcours sauvages, où l’on marche le long de la rivière pour aller pêcher. Il faut connaître ces lieux pour pouvoir s’y aventurer. Nous sommes justement là pour vous les faire découvrir. La pêche est ouverte à tous, nous disposons également de 2 parcours labellisés, un parcours passion et un famille. Nous organisons aussi des actions portant sur le nettoyage, le débroussaillage et l’entretien des berges. Nous surveillons également le risque d’éventuelles pollutions grâce à la présence de nos gardes .

Esprit Sportif : Et le poisson dans tout ça ?
un sport et un loisir accessible à tousChristophe Briot : Un bon pêcheur doit savoir le préserver, ne pas le blesser…Un matériel adapté, de la technique et surtout, un comportement irréprochable avec la nature sont la clé pour le capturer et le relâcher dans son milieu dans les meilleurs conditions possibles. Je pratique la technique du « Catch and Release » ou “No Kill”, le fait de relâcher ses captures est un état d’esprit, une attitude… La traque, la touche et le combat d’un joli poisson nous procurent tellement d’adrénaline et de plaisir qu’au final, une simple photo de notre prise nous suffit ! Le poisson évolue très rapidement et devient de plus en plus méfiant chaque année et de ce fait, le matériel et les techniques de pêche doivent être de plus en plus pointues. La pêche, plus qu’une passion, un sport !

 

Lire le magazine complet de mars 2017

Esprit Sportif : Frank Pizon, Quel a été votre rôle en faveur d’une image positive de la pêche ?
Frank Pizon : Je suis photographe, réalisateur et compositeur. Il y a quelques années, je faisais beaucoup de clichés et films des richesses naturelles locales ce qui a valorisé également la pêche dans notre région. Je vous invite à visionner l’un des films que j’ai réalisé, « Les enfants du bord de l’eau”. C’est l’histoire d’une transmission de génération en génération, celle de la passion de la pêche. Au cœur de la France, un père et son fils perpétuent au bord de l’eau cette tradition avec le même esprit de partage. Tous les petits riens qui font la grandeur de la vie au bord d’une rivière ou d’un étang sont l’occasion pour eux de vivre la force de l’instant avec complicité. Vous pouvez voir le film sur Vimeo. Tous les bénéfices de la vente de ce DVD sont reversés à la Ligue contre le cancer.

Esprit Sportif : La pêche est un sport, mais a également sa dimension bien-être ?
Christophe Briot : Oui, absolument, au bord, sur ou dans l’eau, seul ou en groupe, on est face à la nature, on est zen, pas de moteur… Juste le bruit de l’eau et des animaux…

Laurent Gaillard : Notre rivière est un patrimoine riche, on gagnera à se réconcilier avec elle.

Manu Bizel : Le fait d’y aller, on apprend à la comprendre, à l’aimer et on a envie de la défendre.

Contacts

AAPPMA de Moulins

AAPPMA

Tél : 06 80 96 32 23 / 04 70 20 27 21
Facebook : Aappma de Moulins : Les Pêcheurs du Val d’Allier
Web : www.federation-peche-allier.fr

Manu Bizel, moniteur guide de pêche
Tél : 06.02.38.82.19
Web : www.manubizel.com

Christophe Briot, l’Abri du pêcheur 03
Tél : 06.07.57.31.17
Email: abridupêcheur03@yahoo.fr


Vidéo

A l’occasion de la Fête de la Rivière Allier, sous une légère pluie comme l’apprécie généralement les pêcheurs, nous poursuivons notre dossier Pêche avec Paul Gaillard, Christophe Briot et Manu Bizel, en partenariat avec YUJO pour la réalisation.

 


Galerie

Pin It on Pinterest

Share This