Produire des champignons dans le bourbonnais, c’est possible !

Lentin de la Buche est une entreprise familiale fondée par Bruno et Evelyne Henry à Monétay-sur-Loire en 1993. Elle est spécialisée dans la production de substrats incubés pour la culture des champignons exotiques (Shiitaké, pleurote et pholiote). Ils sont réalisés uniquement à destination des professionnels. Il existe seulement deux entreprises de production de substrats en France.

Après plusieurs agrandissements en 2003 et 2015, le site s’étend aujourd’hui sur une superficie d’environ un hectare dont 8000 m² de surface climatisée (salle d’incubation) et emploie 20 salariés. L’entreprise possède trois unités de production indépendantes les unes des autres. Elles comprennent chacune un bâtiment pour la phase de broyage d’une paille de blé de qualité mélangée avec de l’eau, de la sciure de chêne et plusieurs additifs sans aucun produit chimique (Substrats pour la pousse du Shiitaké. La sciure de chêne n’est pas utilisée pour les substrats de pleurote) et un espace fermé ou l’on trouve deux fours de 20 tonnes pour la phase de pasteurisation en masse (Nettoyage de la matière organique à 60 °C pendant 24 h), un assemblage de machines pour le lardage (introduction de la semonce, le blanc dans le substrat préalablement refroidi) et l’ensachage ainsi que de vastes salles d’incubation.

Accompagné de leur fils Julien, Bruno et Evelyne Henry sont les gérants du Lentin de la Buche.

Une production écoulée en France et en Europe
Le processus de fabrication d’un substrat pour la culture de shiitaké dure environ 6 semaines (1 pour le broyage et la préparation et 4 ou 5 pour l’incubation. Poids, 12,5 kg) contre 3 pour les pleurotes (seulement 2 semaines pour l’incubation. Poids, 14,3 kg). D’un teint brun, le substrat pour la production de shiitaké prend un aspect blanchâtre au fil des jours grâce au développement du mycélium (blanc de champignon). L’entreprise produit 12 000 tonnes de substrat par an (50 % en shiitaké et le reste entre pleurotes et pholiotes). La production est écoulée en France et dans plusieurs pays européens (Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Pologne et République Tchèque). Ce marché est actuellement en pleine évolution avec l’arrivée massive de substrats chinois de petite taille en Espagne.

Isabelle Combaret produit du shiitaké au Donjon
Ancienne cadre dans la maroquinerie de luxe, Isabelle Combaret s’est reconvertie dans la production de champignons depuis 2015. Installée au Donjon, elle cultive du shiitaké dans un ancien bâtiment agricole de 400 m². Cette variété asiatique est la 2ème la plus consommée dans le monde après le champignon de Paris. Les japonais lui attribuent des vertus thérapeutiques permettant de lutter contre le cholestérol et l’hypertension. Ce champignon rustique se conserve très bien. Sa pousse est favorisée grâce à une bonne température de 14° C, un peu de lumière naturelle et une bonne hydrométrie (Le taux d’humidité doit être le plus élevé possible). Les champignons poussent en quelques jours sur les substrats fabriqués au Lentin de la Buche (Durée de vie, 4 à 6 mois en salle de production). La cueillette a lieu tous les jours. Après la phase de conditionnement, les champignons sont expédiés par transport frigorifique. « Être productrice de champignon demande beaucoup de temps. C’est une activité très contraignante où l’on doit travailler dans l’humidité et la moisissure » souligne la productrice.

La sécheresse, un vrai problème
« C’est très compliqué de produire des champignons à l’heure actuelle à cause de la sécheresse que l’on subit depuis 2018. Elle entraîne une énorme baisse de production parce que la température est trop élevée »précise Isabelle Combaret. Elle écoule sa production d’une centaine de kilo par semaine auprès des restaurants locaux et d’une plateforme d’achat.
M.C

Pour info !

A la découverte des champignons en forêt avec l’ADATER
Stages « initiation aux champignons » en forêt de Tronçais L’ADATER propose deux stages sous forme de promenades-cueillette accessibles à tous, afin de partir à la découverte des champignons :
– le samedi 19 octobre de 9h à 12h
– le samedi 26 octobre de 9h à 12h
Le principe est simple : se promener dans l’une des plus belles chênaies d’Europe avec un guide naturaliste pour chercher les champignons : apprendre à les différencier, les sentir, définir quelques critères d’identification, en savoir un peu plus sur le rôle de ces décomposeurs de l’ombre.
Ces stages sont aussi l’occasion de découvrir la faune et la flore forestières, au hasard des pistes, en fonction des indices de présence, des fruits ou des floraisons tardives.
Alors sortez vos plus beaux paniers d’osier, enfilez une paire de bottes et venez partager ce moment de plaisir des sens et de convivialité.

Tarifs : adultes : 10 €, Enfants (6-18 ans) et adhérents ADATER : 5 €. Inscription auprès de l’ADATER : 04 70 66 48 25

Le magazine du mois

Octobre

Chaque mois, retrouvez votre magazine Esprit Sport et Bien-Être dans différents coins lecture de l’agglomération moulinoise et sur notre site internet. Bien-être, sport, nutrition, idée de sorties, famille… Des articles pour se sentir bien et connaître les actualités bien-être près de chez vous !

Et si on discutait ?

Lecteur avisé, partenaire en devenir ou bien amateur curieux d’une vie orientée bien-être et sport, n’hésitez-pas à nous contacter.

Esprit Edition – Julie Famin & Aude Avelin

Mail : espritedition@gmail.com
Facebook : Magazine Esprit Sport et Bien-Être
Instagram : Magazine Esprit Sport et Bien-Être

Pin It on Pinterest

Share This