Repérage, lutte et formation contre l’ambroisie

14 Juin 2018 | Allier, Bien-être, Rencontre, Santé

Comme chaque année à la fin du mois d’août, l’allergie aux pollens d’ambroisie fait son grand retour. La plante est très allergisante et agressive. Et comme chaque plant peut libérer des millions de grains de pollen, le taux d’allergènes est très élevé et les symptômes plus violents. 

Explications avec Mickaël Bouille, référent ambroisie depuis 6 mois au service des espaces verts de la Ville de Moulins, successeur de Mr Pascal Cordier.

Esprit Edition : Qu’est-ce que l’ambroisie ?

Mickaël Bouille : L’ambroisie est une plante tardive. Son développement est lent mais généralement important. Son cycle de vie est annuel : elle naît au printemps à partir d’une graine, se développe, fleurit et émet du pollen, produit des fruits contenant des graines et meurt dès les premiers froids de l’hiver.

Esprit Edition : Comment la reconnaître et où la trouver ?

Mickaël Bouille : Elle ressemble beaucoup à l’Armoise commune. Les feuilles de ces deux plantes peuvent être confondues. Les fleurs de l’ambroisie sont jaunes et celles de l’armoise sont blanchâtres ou gris-verdâtres. Il faut savoir que les pollens de l’ambroisie, dispersés selon les régions de juillet à fin août, sont transportés par le vent, quelque fois à plusieurs dizaines de km de leur source… C’est une plante qui aime être toute seule, avec d’autres elle finit par s’étouffer. On la trouve le plus souvent dans les zones de construction, les bords de route, les grèves de rivières, dans les zones agricoles, d’ailleurs ce sont elles les plus touchées. En retournant la terre soit pour cultiver, soit lors de chantiers, l’homme fait remonter des graines d’ambroisie en surface, permettant ainsi leur germination. A Moulins nous ne sommes pas trop menacés.

Esprit Edition : Quel est votre rôle en tant que référent ?

Mickaël Bouille : Mon rôle est d’informer la population qu’il y a de l’ambroisie. De gérer la présence de cette plante au sein de la commune mais aussi conseiller les habitants. J’ai été formé à la reconnaissance et la gestion de l’ambroisie via la FREDON Auvergne, un organisme de référence sur le thème du végétal dans son environnement. Il faut savoir que chacun est responsable de son ambroisie. Chaque département de la région Auvergne dispose d’un arrêté préfectoral prescrivant la destruction obligatoire de cette plante. Les particuliers m’appellent en cas de doute. Je me déplace pour voir, identifier et constater, je relève les informations sur un tableau de bord que je transmet ensuite à la FREDON qui elle s’en sert pour des statistiques. Je conseille au particulier de s’en débarrasser impérativement. Les personnes peuvent également nous envoyer une photo en cas de doute. Il existe aussi une application smartphone « Signalement ambroisie » que je vous invite à télécharger.

Esprit Edition : Quel sont les solutions pour la détruire ?

Mickaël Bouille : De nombreuses solutions existent. L’arrachage manuel est la plus efficace. Il faut l’enlever avant qu’elle parte en graines. Vous pouvez également tondre, faucher ou broyer. Procéder à une coupe haute (supérieur à 10 cm) entre juillet et début août, puis une seconde coupe entre fin août et fin septembre. A privilégier quand la surface infestée est importante.

Esprit Edition : Quelques recommandations ?

Mickaël Bouille : Oui, il faut bien nettoyer les outils avant et après utilisation, afin d’éviter toute contamination. Penser aux équipements de protection individuelle pour l’arracher, gants et vêtements couvrants est suffisant.

 

Retrouvez le magazine complet de juin 2018

Liens utiles : 

FREDON Auvergne (Fédération Régionale de lutte et de Défense contre les Organismes Nuisibles)

ARS Auvergne (Agence régionale de santé)

Pour plus d’informations contactez le Services techniques de la Ville de Moulins

Autre domaine d’observation : la Pyral du buis et du processionnaire du pi

Comment participer à la lutte contre l’ambroisie en Rhône-Alpes ?

Télécharger l’application Signalement Ambroisie ou rendez-vous sur le site www.signalement-ambroisie.fr !


Pin It on Pinterest

Share This