Optez pour une douce alternative à la résolution de vos maux avec une véritable expérience immersive et créative : La sophrologie guidée en Réalité Virtuelle. Séance de relaxation ou traitement des phobies et addictions. Maïté Bourgeois Morillon, sophrologue et relaxologue à Toulon sur Allier, propose d’associer l’usage de la réalité virtuelle à ses outils de sophrologie.

Reconversion professionnelle 

Aide-soignante de métier, Maïté a toujours travaillé dans le secteur de l’aide à la personne, du bien-être et dans le secteur hospitalier. En 2018, après 10 ans de carrière, elle décide de changer de voie pour ouvrir son cabinet de sophrologie à Toulon sur Allier. « J’ai trouvé en la sophrologie une aide aux personnes qui me correspondait mieux, j’avais besoin d’être encore plus proche des gens et je connaissais surtout l’utilité de cette technique. Durant mon expérience professionnelle en milieu médical, je me suis rendu compte que beaucoup de choses pouvaient être réglées par une prise en charge en sophrologie, mais nous ne pouvions pas toujours la proposer. J’ai donc décidé de reprendre mes études afin de pouvoir pratiquer la sophrologie dans mon propre cabinet. »   

L’alliance de la sophrologie et de la réalité virtuelle

« La Sophrologie et la thérapie par réalité virtuelle sont deux techniques qui s’associent très bien ensemble. J’ai toujours été curieuse et attiré par les innovations technologiques et je cherchais comment l’appliquer dans mon métier. Depuis avril 2019, je propose donc, sur demande, des séances de réalité virtuelle et de sophrologie. » nous explique la sophrologue.

Cette technique consiste à une immersion des personnes dans des environnements virtuels contrôlés sous le guidage sophrologique de la praticienne. Coiffé d’un masque, l’esprit de la personne en séance se laissera guider au rythme des différentes ambiances visuelles et sonores. 

La thérapie par réalité virtuelle est une thérapie comportementale et cognitive qui peut être proposée pour de la simple relaxation et de la gestion de stress, mais également pour différentes phobies, pour les troubles post-traumatiques ainsi que pour les addictions (tabac, alcool, drogue, jeux d’argent). « Pour les phobies et addictions, cette technique se révèle être très efficace avec un taux de réussite de 80 à 90%. Le nombre de séances dans la réalité virtuelle dépendra de la progression de la personne dans l’environnement à travailler. » nous précise Maïté.

Découverte et apprentissage de la sophrologie

Les premières séances sont de la sophrologie afin d’apprendre des techniques de relaxation et de respiration ainsi que d’autres techniques permettant de gérer les réactions face à certaines situations. « Nous allons discuter, identifier les problématiques et déterminer ensemble les outils à disposition que l’on pourra utiliser. » nous explique Maïté. C’est muni de ces outils que la personne va pouvoir affronter virtuellement en toute sécurité ses peurs, ses objets phobiques… ou qu’elle va pouvoir se détacher de ses conduites pathologiques ou de ses addictions et l’aiderons à retrouver autonomie et liberté

Un accompagnement pas à pas

Les séances suivantes commencerons comme le début d’une séance de sophrologie classique. Ensuite la personne est invitée à s’assoir confortablement dans un fauteuil, à mettre un casque pour être plongé dans la réalité virtuelle dans différentes situations, de relaxation ou d’exercices en fonction du besoin.

Dans le cas du traitement de phobie ou d’addiction, la praticienne va l’emmener dans un environnement fait spécialement pour elle avec des situations similaires à celles qui lui posent des difficultés. Elle sera alors guidée par la sophrologue qui l’invitera à réaliser plusieurs exercices de sophrologie en réalité virtuelle. Les différents environnements immergeront graduellement la personne avec sa peur. La sophrologue est à coté, avec son ordinateur pour contrôler ce que voit la personne. Elle pourra alors interagir pour la faire progresser et la mettre en confiance.

Pour exemple, dans le cas de la claustrophobie (la peur des espaces confinés, des lieux clos, des petites pièces et de l’enfermement.), la sophrologue peut vous proposer d’entrer dans un ascenseur en réalité virtuelle. Celui-ci sera d’abord, très grand, vitré sur l’extérieur, vide… Au fur et à mesure de l’exercice, la praticienne accompagne avec la sophrologie dans la maîtrise des émotions pour aider à corriger des comportements inconvenants et à en adopter de nouveaux qui seront plus positifs et profitables au quotidien et dans l’avenir. 

Par la suite, la praticienne pourra,via son ordinateur, modifier le contexte pour accéder à différents niveaux. Pour l’exemple de l’ascenseur, celui ci pourra se rétrécir, devenir opaque, monter et descendre, être occupé par plusieurs personnes… Jusqu’à ce que la personne ne ressente plus les émotions négatives de sa phobie.

« Grâce à cette technique, la personne est acteur de sa thérapie, elle peut prendre le temps de se concentrer, faire une pause, mais aussi échouer sans conséquences et en toute sécurité en ayant les même effets que dans une scène réelle. Elle permet donc de retrouver de nouvelles sensations et de redonner confiance en soi quand parfois l’échec amplifiait les symptômes »

Dans un contexte individuel, il faut compter entre 8 à 12 séances en moyenne afin d’atteindre un objectif de façon satisfaisante et durable.

Séance de Sophrologie à partir de 45 euros.
Cabinet de sophrologie à Toulon sur allier.

Le magazine de juin 2019

Pin It on Pinterest

Share This