La chronique Sport-Santé proposée par Amandine Debrouver coach santé bien-être
Contact : 06 85 18 70 70
www.formeetnature.com
contact@formeetnature.com

Les troubles digestifs peuvent être nombreux : constipation, crampes, diarrhées… Ils sont très fréquents chez les sportifs, notamment les coureurs, quels que soient leur niveau ou leur âge.

Lors de l’effort, la circulation sanguine choisit ses priorités ! Le volume sanguin restant constant, une redistribution va être effectuée au cours de l’activité physique. Les muscles étant les plus sollicités, la distribution sanguine les alimentent en priorité afin de subvenir à l’augmentation des besoins en nutriments, oxygène… Les organes vitaux (cerveau, foie, reins, poumons) gardent un approvisionnement stable alors que les viscères (estomac et intestins) subissent une baisse importante du débit sanguin et peuvent donc provoquer des troubles gastriques et intestinaux de façon plus ou moins importante selon les individus, les capacités de tolérance digestives et d’adaptation à l’effort.

L’alimentation et les boissons, les clés pour lutter contre les troubles digestifs
La première chose est de tester les produits, types boissons et barres, durant vos entraînements ou lors de courses, de moindres enjeux de préférence en reproduisant le mieux possible les conditions de compétition et surtout parce que les particularités de chacun sont très diverses !

Avant tout, il vous faut adapter votre manière de manger à votre activité physique.
Sur les épreuves de longue durée, l’effort n’est pas trop brusque donc on peut prendre une alimentation solide type barres, pâtes d’amandes… (cf recettes). Alors que sur les efforts brusques et intenses, c’est la rapidité d’action qui est recherchée donc on utilisera des formes plus rapidement assimilables c’est à dire une alimentation liquide.

Idées recettes !

Voici des recettes maison à tester avant votre course lors des entraînements… ! Vous pouvez adapter selon vos goûts également !

Barres de céréales crues
Ingrédients : (pour environ 10 barres)
– 100g de flocons d’avoine
– 12 figues sèches ou dattes
– 80g de purée de cacahuètes ou d’amandes
– 5 cl de sirop d’érable ou agave
– 80g de graines de tournesol et/ou courge
– 40g de graines de sésame et/ou chia
– 1 pincée de fleur de sel

La veille faites tremper les figues et dattes. Le lendemain, égouttez-les, ôtez le pédoncule et déposez dans le bol d’un mixeur. Ajoutez la purée, le sirop et le sel et mélangez bien. Déposez cette pâte dans un saladier et ajoutez les flocons et les graines. Tapissez un plat rectangulaire de papier cuisson ou dans des moules à financier par exemple (pour avoir directement la forme d’une barre) puis versez la préparation. Tassez bien et placez au réfrigérateur au moins 4 heures. Découpez en barres ou démoulez quand la préparation est bien prise. Ces barres se conservent un mois au réfrigérateur.

Boisson énergétique
– 1 L de thé
– le jus de 1 citron fraîchement pressé ou 1 orange
– 30g d’abricots secs
– 1 càs de sauce soja
– 3 càs de miel ou sirop agave ou sirop coco

Mixez tous les ingrédients, c’est prêt!

She is an IronMan !

Notre coach Amandine a participé pour la première fois à un Iron Man, c’etait cet été à Vichy. Elle nous raconte son expérience et ses résultats.

Gagner ce n’est pas terminer à la 1ère place, ce n’est pas de battre les autres. C’est le dépassement de soi même, surmonter son corps, ses limites et ses craintes. Gagner veut dire se dépasser et transformer ses rêves en réalité … Voici ce que j’ai vécu le 25 août 2019… Levée à 4h15 pour une longue journée sportive à laquelle je me suis préparée depuis plusieurs mois… Je m’élance pour 3.8km de natation vers 6h35! il fait sombre pendant un bon moment mais tout se passe bien, je nage sans trop forcer et sors 2ème en 1h01 ! Direction les sacs de transition, je m’équipe pour le vélo et c’est parti pour une longue ballade de 180 kms en montagne bourbonnaise !

Dès le départ, je sens que les jambes sont pas trop mal alors je prends un bon rythme sans me faire mal car la route est longue… Je reste 3ème du parcours pendant 145 kms grâce au rolling start puisque la plupart des meilleures triathlètes nagent moins bien et sont donc parties plus tard en natation. C’est très motivant avec les encouragements, les motos presse qui suivent de près et les gambettes qui me permettent de doubler des concurrents ! Au final un vélo en 5h57 où je me suis fait plaisir sans voir les heures passer !

Je pose le vélo en 5ème position dit le speaker ! Et c’est reparti pour le sac de transition… vite vite le change pour partir en course à pied pour ce fameux marathon… soucis intestinaux, chaleur et crampes vont rythmer ma course mais mes supporters familles et amis me poussent pour ne pas lâcher ! 4h07 pour ces 40 kms qui seront finalement vite oubliés passée la ligne d’arrivée avec les visages fiers de mes proches ! I am a Ironman !

Amandine a terminé son 1er Ironman en 11h16
– 14ème fille sur 204 (4e française)
– 5ème de ma catégorie /32
– 236ème sur plus de 1450 partants…

Le magazine de septembre 2019

Pin It on Pinterest

Share This